jeudi 18 janvier 2018

En pleine création


Qu’il est doux d’avoir un long mois devant soi, chez soi, pour écrire.



Se replonger dans les mots. Donner corps à ses personnages. Dérouler le fil d’une scène dans sa tête et puis la mettre en mots.


Saphir, Lenny, Biscotte, Esteban, je passe des heures délicieuses avec vous.

mardi 9 janvier 2018

Suzy, Gaspard et les enfants bizarres en librairie


Aujourd’hui, histoire de bien démarrer 2018, mon nouveau roman pour les 8/12 ans sort en librairie. Son titre : Suzy, Gaspard et les enfants bizarres. Une histoire où se mêlent humour, fantaisie, enquête et suspense.
 

 Le résumé pour (tenter de) vous allécher :
Tout le monde rêverait d’avoir des parents comme ceux de Suzy : ils sont inventeurs ! Leur maison est pleine d'inventions incroyables : douche autonettoyante, réveil diffusant des odeurs de pain grillé, portail parlant… Suzy dort même dans une cabane suspendue avec un toboggan qui plonge dans le jardin. 

Oui, mais voilà, avec tout ce travail passionnant, les parents de Suzy n’ont jamais le temps de s’occuper d’elle... et elle s'ennuie. Heureusement que Monsieur Gnocchi, son adorable petit singe, est là pour lui tenir compagnie. Sans compter Gaspard, son voisin, un drôle de garçon qui mélange tous les mots quand il est excité ! 

Un beau matin, les deux amis constatent qu'il se passe plein de choses étranges dans leur quartier habituellement si paisible… Ni une ni deux, les voilà prêts à mener l'enquête pour découvrir ce qui a bien pu arriver aux enfants bizarres qu'ils croisent depuis quelques jours.. 

Les illustrations pleines de fantaisie sont d’Aurore Callias et la publication est assurée par les chouettes éditions Magnard Jeunesse.

Petit bonus supplémentaire : vous pouvez déjà découvrir le premier chapitre par ici !


Bonne année à tous, avec des rires, de l’amour, du soleil et de belles histoires à lire (et pourquoi pas, parmi elles, une petite Suzy ;-) !

vendredi 29 décembre 2017

2017, coup d’œil dans le rétro


Avant de sauter allégrement dans 2018, je prends le temps de faire un petit bilan de cette année qui finit de s’écouler en douceur, entre détente, moments d’échanges et repas (un peu trop) succulents. Que s’est-il passé en 2017 ?

Beaucoup de choses, regardez :

15 nouveaux livres sont parus

(Il en manque un, à vous de retrouver lequel ;-)


23 sélections à des prix littéraires
(certaines sont toujours en cours)
 


Un 9ème et un 10ème prix pour mon polar Toute seule dans la nuit
 (Alice Jeunesse, illustré par Eva Chatelain)



Des traductions en coréen et en espagnol




40 journées dans les classes
Soit 120 classes rencontrées, soit un peu plus de 3 000 enfants 
à qui j’ai essayé,avec l’aide précieuse de leurs enseignants
et bibliothécaires, de transmettre l’amour des histoires et des livres



10 salons du livre, partout en France



13 départements parcourus : Gard, Eure, Deux-Sèvres, Hérault,
Doubs, Yvelines, Haute-Saône, Vosges, Finistère, Aude,
Vienne, Gironde et Pyrénées Atlantiques


Le Vietnam qui organise une conférence autour de mes livres



Un portrait radiophonique d’une heure sur France Bleu Besançon, signé Dominique Morize
A réécouter sur le site de France Bleu Besançon




Une heure d’émission radio sur France Bleu Paris, avec Vanessa Lambert, à parler des premières fois, autour de notre recueil de nouvelles : 16 nuances de premières fois (Eyrolles).
A réécouter sur le site de France Bleu Paris




Enfin côté écriture, car il a quand même fallu réussir à trouver du temps au milieu de tout ça pour permettre aux histoires qui débarquent dans ma tête de voir le jour :


Un gros projet de série pour les 9 ans et plus, qui m’a demandé une énergie folle, un travail de recherche super costaud et dont le premier tome sortira au printemps prochain



Un autre gros projet perso, enfin bouclé après de nombreuses années à travailler dessus… ouf !


Deux séries premières lectures, pour les CP en cours

Un roman pour les 7 ans et plus, en recherche d’éditeur

Une BD mensuelle dans le mag’ Je Bouquine (Bayard Presse), avec mes potes Séverine et Kim



Le feuilleton des Incos, soit 3 chapitres à livrer toutes les deux semaines à 6 classes de lecteurs et un roman bouclé en février. Une expérience à la fois un peu dingue, ébouriffante et passionnante !



Et là, qui démarre doucement, ambiance mijotage avant lancement dans l’écriture, un autre roman ado, sur un sujet grave qui m’importe beaucoup beaucoup, puisque j’en avais déjà parlé dans La porte de la salle de bain : les abus sexuels à l’égard des enfants. J’espère maintenant que j’arriverai au bout de cette histoire et qu’elle ressemblera à ce que j’ai envie qu’elle soit.


Voilà pour moi.
Et vous, votre 2017, à quoi ressemblait-elle ?



samedi 23 décembre 2017

Des nouvelles du mois de décembre 2017, rempli de belles choses comme j'aime ♥



Le salon de Montreuil, résumé en 3 photos (la fille qui croit dur comme fer que c’est possible, ahaha !) :


Et en 3 mots : du monde, des livres, des retrouvailles avec des gens que j'aime, des embrassades, des discussions enflammées, des dédicaces, des super rencontres, des débuts de commencement de nouveaux projets, des couvertures de futur bouquin qu’on tient avec émotion dans sa main, des rires aux éclats, des sushis.

(Je sais ça déborde. Mais des fois, c'est bien quand ça déborde)

Il y a eu aussi une émission de radio, en direct depuis la maison de la radio, dans les studios de France Bleu Paris. Une heure à parler des premières fois, avec Vanessa Lambert et ses auditeurs, autour de notre roman à 16 voix « 16 nuances de première fois ».


Si vous l’avez ratée, le replay est ici sur le site de France Bleu.


En décembre, il y a eu des bonnes nouvelles :



- "Quelle sacrée chance", mon album paru aux éditions 400 coups et illustré par Marion Arbona, est dans la Sélection des livres sur la sexualité, suite à l'annonce du Ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Sébastien Proulx, sur l'éducation sexuelle qui devient obligatoire dans les écoles québécoises, à partir de septembre.
Fiè-re !



 
- Encore une sélection pour "Mon grand frère tombé du ciel" (Alice éditions), cette fois pour le Prix 7 à lire de Grand Quevilly.



- 2 de mes romans dans le "best nine 2017" du blog Vivrelivre avec "Traquées !" et "16 nuances de première fois".

- Des illustrations à tomber qui arrivent par mail et qui nous laissent (enfin moi surtout ^^) pantelante devant tant de beauté. Merci Cati

Et puis, toujours des livres en train de se faire, en train de s’écrire. Dans ma tête, en petits fragments notés sur des carnets, en pages de cahier qui se noircissent plus ou moins vite, en réécriture, en corrections, prêts à partir chez l’imprimeur…

Le premier à ouvrir le bal des parutions 2018 pointera son nez au tout début du mois de janvier. Je vous en reparlerai bien sûr. Mais avant ça, c’est de saison, alors je vous souhaite de très joyeuses fêtes !
 

Joyeux Noël ! 


jeudi 30 novembre 2017

Mon programme pour le Salon de Montreuil





✔ Samedi 2 décembre
Stand Magnard : de 13h à 15h (Avec Eglantine Ceulemans)
Stand Charte : de 17h à 19h

✔ Dimanche 3 décembre
Stand Alice Jeunesse : de 14h à 15h30

✔ Lundi 4 décembre
Dans les allées du salon



Vous passez me voir ?


(Espace Paris-Est-Montreuil, 128 rue de Paris – 93100 Montreuil) 

lundi 27 novembre 2017

Coup de coeur pour Pic, pic, pic, le moustique !





Blandine de Vivre Livres et Fanny des Billets de Fanny ont joliment parlé de mon roman Premières Lectures (illustré par Loïc Méhée), sur leurs blogs.
Merci !

Il est même coup de cœur chez Vivre livres :
« Voici une histoire très rigolote… Un petit roman au texte en rimes et en clins d'œil que nous avons beaucoup aimé. » 

Les billets de Fanny :
« Un album drôle, aux illustrations colorées, dans la collection « premières lectures », niveau 1. A la fin, deux doubles pages proposent des petits exercices ludiques aux enfants… On y explique même comment créer un mini-jardin anti-moustique ! » 




Le résumé pour ceux qui ne le connaissent pas encore :
Pic ! Pic ! Pic ! Le moustique se régale toute la nuit. Noé en a assez ! Il déclare la chasse au moustique ouverte. À coups de « si », tout devient possible : « Si j'étais une grenouille, je te goberais ! » « Si tu étais une grenouille, je serais un héron. Je t'avalerais tout rond ! » Le chien, le chat, la chèvre, le loup... Tous les animaux sont conviés. Qui aura le dernier mot ? 



Bonne lecture, les CP ! 

jeudi 23 novembre 2017

La porte de la salle de bain pour apprendre le consentement et le respect des corps


Waouh ! La porte de la salle de bain est sur le site Madmoizelle.com, dans la liste des 7 livres jeunesse pour apprendre le consentement et le respect des corps.



Une liste à ne pas bouder pour le plus grands bien de nos enfants et adolescents, à découvrir par ici

Et moi, je suis drôlement fière d’en faire partie !
Merci à Lucie Kosmala, pour cet éclairage de mon roman.

mercredi 22 novembre 2017

Merveilleuse journée avec les 6ème des collèges de Gray et Dampierre


Y a pas d’autres mots pour raconter ces deux rencontres qui ont eu lieu vendredi dernier, en amont du salon du livre de Gray !
 

J’ai véritablement passé une merveilleuse journée avec les deux classes de 6ème du collège Paul Ramon de Dampierre-sur-salon et du collège Robert et Sonia Delaunay de Gray, autour de mon polar Toute seule dans la nuit.

A Dampierre, j’ai été accueillie dans la cour par une série de poèmes inspirés par Miette, Roberto et leur folle nuit. Puis, ils m’ont ensuite emmenée dans leur salle de classe, pour une version théâtralisée de la fin de mon polar.

Hallucinant ! Ils savaient tous leur texte sur le bout des doigts !


Enfin, je les ai suivis dans le CDI, où un troisième groupe d’élèves m’attendait autour d’une table pour une émission de radio. Là, j’ai assisté à une émission en direct, où les journalistes en herbe critiquaient mes livres.

Bref, c’était fou, c’était inattendu, c’était fort… En un mot : c’était génial ! Bravo les 6ème pour ce travail de dingue et pour ces surprises qui m’ont hyper émue ♥

Ensuite, on a discuté des livres, des histoires, de l’écriture, du suspense, mais aussi de l’intimité, de la puberté, du consentement… et c’était chouette.


Il y a eu de très belles discussions également avec les 6ème de Gray. Beaucoup d’échanges et, là aussi, de belles surprises en forme de cadeaux. Un arbre de sardines belles et drôles (avec des expressions animales expliquées), des dessins, des critiques, des petits mots adorables… J’ai été plus que gâtée !

Merci aux formidables élèves, à leurs tout aussi formidables professeures de français et professeures documentalistes !

Et rendez vous « Au Gray des mots », le salon du livre de Gray, ce week-end dans la salle des congrès !

jeudi 16 novembre 2017

8ème sélection et 3ème impression pour Le garçon qui parlait avec les mains




Manolo et Victoria, les héros de mon roman Le garçon qui parlait avec les mains, vivent décidément de belles aventures. Ils vont encore avoir de nouveaux lecteurs, grâce à une 8ème sélection à un prix !

 

Après avoir été 
Lauréat du Prix de la ville du Touquet Paris-Plage 
Lauréat du Prix Valdegour Pissevin de Nîmes 

Après leurs sélections aux 
29ème Prix des Incorruptibles 
Prix Renaudot des Benjamins 
Prix Bouquin Malin d'Oloron Sainte Marie 
Prix du livre jeunesse de la ville de Marseille 
Et au Prix France Bleu Jeunesse Besançon… 


Voilà qu’il fait maintenant partie de la sélection du Prix littéraire « Les yeux dans les pages », de la BPC, bibliothèque Pédagogique de Châtellerault !



Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Le garçon qui parlait avec les mains repart également pour la 3ème fois (!) à l’impression.

Merci aux bibliothécaires, aux libraires et aux lecteurs pour tout ça ! 
Et youpi ! 

mercredi 15 novembre 2017

Nouveaux coups de cœur pour nos 16 nuances de premières fois




Coup de cœur de la librairie Madison de Libourne 





"Cela donne des récits magnifiques, bouleversants, violents, rigolos, dérangeants aussi. Parce qu'il existe tant de façon de la vivre cette première fois, et qu'elle conditionne tant de choses par la suite...Un livre essentiel."





« Le roman décomplexe sur ce qui s’apparente à un baptême du feu, à une intronisation dans le monde officiel des adultes. Alors que non : ce n’est que du sexe ! Et c’est carrément plaisant d’avoir affaire à un livre qui n’en fait pas une montagne, qui abolit les tabous sans jamais sombrer dans la vulgarité, et qui cherche simplement à être au plus près des réalités de chacun•es. »




Pépita de Mélimélo de livres :
"Un seul message : l’amour s’invente dans une rencontre faite de respect et d’attention à l’autre. En tant qu’adulte, j’aurais aimé pouvoir lire ces mots à 16 ans ! Et en tant que parent, combien certaines histoires m'ont bousculée. Merci de faire passer ces messages à celles et ceux pour lesquel(le)s ils sont destinés : flamboyant, rassurant, émouvant et tellement vivant."






"Aucun tabou, aucun jugement, des textes forts, qui dédramatisent sans minimiser les appréhensions que suscite toute première fois. Un recueil à glisser, sans retenue, dans les mains des ados."






"Ce recueil est beau. C'est rien de le dire. Ce recueil est délicat, empreint de tendresse ou d'un réalisme effrayant. Mais plus que tout, ce recueil est à lire et à faire lire. Aussi."






« Au final, c’était une très belle initiative de faire ce recueil, de parler de ce sujet omniprésent dans l’esprit des adolescents. Comment ça sera ? Quand ? Avec qui ? Ce sujet qui angoisse, qui impatiente, qui terrorise. Avec pudeur, réalisme, poésie – et parfois un peu moins, avec érotisme, humour, sensibilité, c’est un recueil à découvrir (à partir de 15 ans et bien au-delà). »






« Récits fantastiques, d'anticipation, ancrés dans le réel, chacun trouvera son bonheur dans ces textes forts, souvent émouvants...»



Pour conclure : si vous ne l’avez pas encore lu, vous savez ce qu’il vous reste à faire !


mardi 14 novembre 2017

Dans les écoles de Gray


En amont du salon « Au Gray des mots », j'ai passé deux très chouettes journées à l'école Edmond Bour de Gray.


Dans cette école, on ne fait pas semblant de lire !
L’hippopotin, Lasco de la grotte, Classe verte, copains et beurre salé, C’est la rentrée de Zoé, Tom, Mao et maîtresse Lila, Mon papy voit la vie en jaune, Quand on sera grands, Le petit chaperon qui n’était pas rouge, la série La tribu… tous ces livres étaient à la disposition des enfants ! Et chacun avait son préféré. (Rigolo !)



J’ai passé une heure et demie incroyable avec les CE2 qui avaient lu plein de livres et qui débordaient de questions. J’ai même bien eu du mal à les quitter, ces adorables petits choux !

Il y a eu aussi les deux classes de CE1 et la classe ULIS, avec leurs yeux pétillants, et qui, pour certains, connaissaient par cœur le texte de mes albums. (Fou !)


Et aujourd’hui, j’ai fini avec les deux classes de CP, particulièrement inspirées par Quand on sera grands et qui avait réalisées un joli livre de métiers rêvés par les enfants.


Merci à eux et à leurs enseignantes qui avaient bien préparé les rencontres, et rendez-vous la semaine prochaine, pour le salon "Au Gray des mots".

(Je rencontre aussi vendredi les collégiens de Gray et Dampierre, et je ne sais pas pourquoi, mais je sens que, là encore, on va bien se régaler :)


Pour finir, un article paru dans L'Est Républicain du 21 novembre : 


A lire dans son ensemble par ici
Merci à Dominique Bolopion.


vendredi 10 novembre 2017

¡ Qué suerte, la mia !


¡ Mi corazón está muy feliz ! *
Voilà le cri que j’ai poussé en découvrant mon album traduit en espagnol.

Regardez, comme il est beau :


Quelle sacrée chance ! devient donc ¡ Qué suerte, la mia !, avec toujours les magnifiques illustrations de Marion Arbona.

 


Merci à Libre Albedrio Editorial (quel joli nom !) qui le publie en Espagne et à Simon de Jocas des éditions 400 coups, qui fait vivre les livres de ses auteurs autour du monde.

Maintenant, j’ai juste hâte de le tenir entre mes mains ♥ 


*(Pour les non hispanisants, ça veut dire “Mon cœur est joyeux”… ne me remerciez pas ^^) 

mercredi 8 novembre 2017

4ème, 5ème et 6ème sélections pour Traquées !


Petit rappel des faits… 


 Mon polar est sélectionné pour : 
Le 9ème Prix des Zinzincorréziens, 2018 
Le Prix Lecture Durance Ados, 2017/2018 
Le Livre élu 2018 


Et voilà qu’il est également dans la sélection

(résultat ce mois-ci, hiii !) 


 Ainsi que dans la Sélection du 10ème Prix AlTerre Ado de Savoie et Haute-Savoie, 2017-2018. 

Une sélection partagée avec des lecteurs du Sénégal,
de Roumanie et de Haïti !


Et enfin, Traquées ! est aussi dans la sélection
du Polar pour Ados, de Pau. 
 
Tous les détails par ici, par là et par ici aussi ! 
(Et vous verrez, il est toujours en très bonne compagnie)

Quant à moi, je suis absolument ra-vie ! 

mardi 7 novembre 2017

Frissons à Bordères 2017


Tout a commencé par un avion et sous un grand ciel bleu.



Ensuite, pendant deux jours, les rencontres dans les classes des environs de Bordères se sont enchaînées, avec toujours des enfants ravis. Merci à eux et à leurs enseignants qui les avaient bien préparés.


Mention spéciale à la classe de CM de Pontacq, qui ont été très inspirés et qui m’avaient préparé des tas de surprises rigolotes et adorables autour de mes livres. Des saynètes (en musique, s’il vous plaît !) autour du Petit Chaperon qui n’était pas rouge, un livre illustré avec plusieurs fins, des dessins… J’ai été plus que gâtée !

Mention spéciale également à la classe de CM d’Espoey, avec des enfants qui débordaient de questions et avec qui j’ai passé une heure for-mi-da-ble !

Et enfin mention spéciale à la classe de GS/CP d’Espoey, qui avait préparé un très bel arbre, inspiré par Quand on sera grands. Chacune des feuilles de cet arbre était un des rêves des enfants de la classe. Regardez :










A Bordères, il y a eu aussi une équipe de bénévoles adorables, aux petits soins pour nous, les auteurs et illustrateurs, un gîte presque en famille, avec des voyages en voiture épiques et des balades d’oies sauvages.

Il y a eu enfin un salon avec des enfants revenus me voir, en entraînant toute la famille derrière eux, avec aussi la visite surprise d’une super Mayana ♥, un libraire extra (Cédric Laprun de L'Escapade à Oloron Sainte-Marie, n'hésitez pas à lui rendre visite, si vous êtes dans le coin !) et des piles de livres qui baissaient. (Plus un seul Traquées, ni un Toute seule dans la nuit !)








Bref, Bordères, c’était bien. Merci à toute l’équipe du salon pour son accueil et sa gentillesse, et enfin merci aux enfants et aux enseignants des écoles de Pontacq, Espoey, Pardies, Boeilh Bezing et Artigueloutan.

Et avant de repartir, pour une jolie conclusion, à l'aéroport, je suis tombée sur ça :